Auto-héberger
... Pour retrouver son autonomie numérique !

L'auto-hébergement, qu'est-ce que c'est ?

L'auto-hébergement est une pratique consistant à héberger ses services Internet personnels sur ses propres machines, chez soi. Il s'oppose à l'utilisation de services d'hébergements chez un prestataire.
Souvent pratiqué par les entreprises, l'auto-hébergement intéresse également les particuliers pour diverses raisons. Il permet notamment d'avoir le contrôle et la responsabilité de ses propres données.

Source : Wikipédia.

N'en déplaise à beaucoup de ses détracteurs, de part l'abaissement du niveau technique nécessaire, peu à peu l'auto-hébergement se démocratise. Certaines distribution Gnu/Linux (telle Yunohost qui est dérivée de Debian) offrant désormais des solutions clés en mains. Ainsi, l'auto-hébergement que j'ai mis en place en 2004 pour la première version d'SVTux n'a rien à voir avec celle d'aujourd'hui !

Pour quels bénéfices ? Et quelles contraintes ? Quels enjeux ?

Auto-héberger ses données (et donc avoir ses propres serveurs physiques) est souvent perçu par le débutant comme complexe techniquement, autrement dit comme une contrainte forte. En parallèle, le débutant aura tendance à minimiser son intérêt, souvent en sous estimant l'importance de la confidentialité de ses données personnelles. Cependant, dès lors qu'on explique les enjeux de se dégoogliser, les regards changent : qui accepterait que tout son courrier papier soit systématiquement lu et analysé ? Qui accepterait de confier les clés de son appartement à des inconnus ? ... Et pourtant aujourd'hui, utiliser les outils gratuits des GAFAM revient bien à cela !

Faisons donc le point et commençons par les bénéfices :

Mais il y a bien entendu des contraintes, pour ne pas dire des points de blocage :

Mais les enjeux sont forts car il s'agit rien de moins que de :

Mon retour personnel

Commençons par le début, voici l'état de ma dégooglisation, autrement mon niveau d'auto-hébergement : voir le tableau.

Retrouver son autonomie numérique peut apparaître complexe au débutant mais au fond, en y réfléchissant, pour débuter vos essais vous n'avez besoin que de deux choses élémentaires : (1) savoir installer un système d'exploitation sur un ordinateur et (2) avoir un ordinateur disponible.

Pour débuter vos essais, au niveau matériel, un vieil ordinateur peu performant (ou un raspberry pi) suffira largement.

Et maintenant, concentrons-nous sur le « comment on fait » :

Enfin, retrouvez également ma blacklist d'outils et logiciels par ici...

Et la sécurité dans tout cela ?

Nous touchons ici à une question primordiale à laquelle tout hébergeur est confronté : comment sécuriser nos services ? Lorsqu'on aborde cette question, il convient d'avoir en tête ce quelques points et éléments de réponses :

Voici quelques règles qu'on ne peut que recommander :

Retrouvez l'ensemble de mes recommandations et astuce sur le portail dédié à la sécurité > cliquez ici !